La Fondation PuntuEUS, CodeSyntax, Ikastolen Elkartea et Kontseilua ont présenté le projet partenarial  Priorité à la langue basque aussi sur Internet, pour une prise de conscience collective quant à l’importance de l’utilisation de la langue basque et d’en promouvoir la mise en pratique.

Actuellement, lorsque l’on consulte un site Web, le contenu est, la plupart du temps, rédigé dans la langue utilisée par le navigateur. En conséquence, si le navigateur ou le portable est configuré en langue basque, c’est cette langue qui apparaîtra en premier sur le site Web ; s’il est configuré dans une autre langue, c’est celle-ci qui apparaîtra.

La situation est préoccupante. Selon une étude menée par ce groupe de travail, seuls 3 à 5% des internautes du Pays Basque utilisent l’euskara pour leur navigation en ligne. Ce pourcentage est multiplié par deux  pour les bascophones (autour de 10%), mais ce chiffre reste quand même faible. La langue de navigation majoritairement utilisée par les internautes les plus technophiles et les plus motivés est l’espagnol (entre 70 et 80%).

Tant que l’on ne naviguera pas en langue basque, les développeurs de sites Internet ne prendront pas cette langue en compte, et, donc, ils ne publieront pas leurs contenus en basque. Et pire encore car ils ne commercialiseront pas de systèmes pour portables et ordinateurs en basque.

C’est la raison pour laquelle ces organismes ont décidé de lancer une campagne pour le développement de la langue basque sur les navigateurs et les portables.

Campagne d’appel auprès des usagers et des gestionnaires de sites Web

Cette campagne s’adresse aux usagers et aux responsables de sites Web.

Les promoteurs de cette campagne invitent les usagers d’une part, à configurer leur navigateur et leur portable en langue basque. Si tout le monde fait un petit effort, nous ferons notre part de travail quant à la normalisation linguistique. Ils ont créé deux outils à cet effet : un plugin qui configure automatiquement le navigateur en langue basque et une application qui en fait de même pour les téléphones portables.

Cela permettra en plus d’informer les enfants, les adolescents et les jeunes de l’importance de cette démarche, et, en sus, qu’ils la fassent connaître et forment d’autres personnes à son utilisation. L’unité didactique Interneten ere, lehen hitza euskaraz a été élaborée à cet effet. Les créateurs de ce matériel d’enseignement travaillent auprès des ikastolas membres de Ikastolen Elkartea afin qu’elles l’intègrent dans leur programme, mais aussi auprès du reste des établissements scolaires pour qu’ils en fassent de même.

D’autre part, les promoteurs de la campagne s’adressent aussi aux gestionnaires de sites Web dans le but de les pousser à donner la priorité à la langue basque. Pour que leur première page de leur site par défaut soit rédigée en basque, et que ce choix ne soit plus soumis aux cookies. De fait, les utilisateurs, souvent, ne procèdent pas de manière consciente, ils ne configurent tout simplement pas leurs outils en langue basque. Les collectivités et les entreprises, par contre, se doivent de définir en priorité leurs sites Web en langue basque.

Le projet sera présenté lors de la IIème édition de la Journée de l’Internet en Langue basque

La présentation publique de la campagne Priorité à la langue basque aussi sur Internet / Interneten ere, lehen hitza euskaraz s’effectuera le 17 mai, à l’occasion de la Journée de l’Internet en Langue basque. Le 17 mai en effet, se tient la Journée Internationale de l’Internet, la communauté célèbrera, pour la deuxième année consécutive, la Journée de l’Internet en Langue basque,  organisée par la Fondation PuntuEUS et la Coopérative Kulturaz Kultur.

La célébration de cette journée donnera l’opportunité de travailler à la promotion de l’utilisation de la langue basque sur Internet. Dans une ambiance festive, cela va de soi. L’actrice Miren Gaztañaga et les musiciens Xabi Solano et DZ seront chargés de l’animation de cette journée. Rendez-vous donc au Centre Culturel San Agustin d’Azpeitia, à partir de 19h.