C’est la première fois que la Fondation PuntuEus et un conseil municipal signent ce type d’accord pionnier pour promouvoir la numérisation en basque. L’objectif de la convention sera d’augmenter la présence du basque dans l’environnement numérique d’Oiartzun. Faciliter aux entités d’Oiartzun l’extension du domaine PuntuEus. La Fondation PuntuEus et la Mairie d’Oiartzun ont signé un accord pionnier pour augmenter la présence du basque dans l’environnement numérique. C’est la première fois qu’en Euskal Herria on fait quelque chose comme ça entre une mairie et la Fondation PuntuEus.   L’objectif de l’accord sera d’accroître la présence du basque dans l’environnement numérique de la municipalité. Pour ce faire, la situation actuelle sera analysée et, une fois la situation connue, des actions seront entreprises pour augmenter l’utilisation du basque.   Selon Josu Waliño, directeur de la Fondation PuntuEus, « PuntuEUS a pour but d’influencer la transformation numérique de la société depuis l’euskera, et l’accord que nous signons aujourd’hui vise à renforcer la présence de l’euskera dans l’environnement numérique à travers les initiatives que nous allons mettre en place, ainsi que promouvoir la transformation numérique de l’euskera au   Pour commencer, la mairie facilitera le paiement du domaine PuntuEus pour un an à 100 entités locales.   Oiartzun, commune de haute potentialité   Le pari de la Mairie d’Oiartzun pour encourager la présence et l’utilisation du basque dans l’environnement numérique n’est pas nouveau. Le site corporatif de la mairie appartient au domaine PuntuEus depuis 2016 (www.oiartzun.eus).   Selon le maire d’Oiartzun, Jexux Leonet, « à Oiartzun nous voyons de grandes opportunités. C’est une municipalité euskaldun avec un large polygone industriel. Il a une grande potentialité pour diffuser PuntuEus dans notre pays».   Oiartzun a plus de 500 petites, moyennes et grandes entreprises.   Les domaines PuntuEus seront déployés à travers trois projets promus par la Mairie   La diffusion du domaine PuntuEus à Oiartzun se fera à travers trois projets promus par la Mairie d’Oiartzun : LANIN, Euskara Merkatara et Euskara Elkartea.   La mairie a lancé en 2017 le projet LANIN de promotion de l’utilisation du basque dans les petites et moyennes entreprises (avec moins de 50 travailleurs). À ce jour, des actions ont été menées dans 42 entreprises. La traduction de sites a été l’un des services les plus offerts.   Euskara Merkatara est un projet pour augmenter la présence du basque dans les établissements hôteliers et commerciaux de la localité. En fonctionnement depuis 1995. La municipalité d’Oiartzun a lancé en 2006 le projet Euskara Elkartera, dans le but de promouvoir l’utilisation du basque dans les associations locales. Après plusieurs années de fonctionnement à travers des conventions spécifiques, guar travaille sur 22 associations avec un haut degré de normalisation.   Normalisation de l’euskera dans tous les domaines   L’objectif de la Mairie d’Oiartzun est de normaliser l’utilisation et la présence de l’euskera jusqu’à en faire une façon d’agir naturellement. Pour cela, il travaille à l’activation et offre des services qui facilitent la normalisation de l’euskera dans les différents domaines de la municipalité. Le conseil municipal considère que l’accord signé avec la Fondation PuntuEus pour deux ans aidera à briser cette voie.