L’association encourage les nouvelles identités numériques pour les villes, les régions, les langues et la culture.

Les opérateurs de domaines géographiques de premier niveau comme. nyc, .london, .berlin et .tokyo ont fondé une association internationale sans but lucratif à Bruxelles.

La vocation du Groupe GeoTLD [AISBL] est de promouvoir les domaines géographiques de premier niveau pour faire en sorte qu’ils deviennent des composants essentiels de l’infrastructure numérique, au bénéfice des parties prenantes d’un site, d’une langue ou d’une culture. Les domaines géographiques de premier niveau sont conçus pour encourager l’information, la communication, la croissance, la richesse et la prospérité au niveau de la communauté, et le Groupe GeoTLD a été précisément créé pour les aider. Outre les membres déjà cités, le Groupe GeoTLD compte sur les membres fondateurs suivants : Amsterdam, Cape Town, Paris, Sydney, Vienne et d’autres villes et régions du monde entier.

Depuis plus de 30 ans, les villes et les régions doivent rattacher leur identité numérique aux noms de domaine de premier niveau de leurs pays respectifs ou à des noms de domaine internationaux. Bruxelles par exemple communiquait en ligne comme www.visitbrussels.be, son identité étant reléguée au suffixe du pays, .be. Aujourd’hui les villes et les régions ont la possibilité de disposer de leur propre suffixe géographique comme :

.brussels ou .alsace ; tout comme les communautés culturelles et langues comme .gal pour le Galicien, ce qui leur donne la possibilité d’avancer vers la création de marques de lieux, d’e-gouvernement local et dans la voie de l’Internet des Objets (IoD ou IoT en anglais). Avec son propre nom de domaine de premier niveau, la ville de Bruxelles utilise bien sûr www.visit.brussels pour afficher sa marque aux plans local et international.

« Avec les nouveaux TLD géographiques (TLD: « Top-level domain », Domaine de premier niveau), nous entrons dans une ère où les communautés locales ont leur propre part d’Internet. Les nouvelles identités numériques ont été bien acceptées par les utilisateurs d’Internet et sont de plus en plus utilisées par tous au niveau local – des gouvernements aux entreprises locales, et jusqu’aux particuliers. » déclare le Président du groupe GeoTLD, Sébastien Ducos « Avec une association internationale, nous avons maintenant la possibilité de connecter et de promouvoir les intérêts de nos membres et d’impliquer diverses parties prenantes, aux niveaux local, national et international. »

Le Groupe GeoTLD a également pour objectif de faire prendre conscience à d’autres villes, d’autres régions et d’autres communautés de l’importance de disposer de leur propre identité locale sur Internet. L’expérience et les bonnes pratiques de l’association et de ses membres permettront aux parties intéressées de communiquer les avantages de disposer de ce domaine et d’avoir rapidement accès à leur morceau d’Internet.

À propos du Groupe GeoTLD [AISBL]

Le Groupe GeoTLD [AISBL] est une association internationale sans but lucratif basée en Belgique. Elle représente et encourage les intérêts des organismes qui disposent de noms de domaines de premier niveau génériques basés sur un nom géographique, un identifiant géographique ou une origine géographique (appelée GeoTLD), au bénéfice du site, de la langue et de la culture. Les membres sont des gouvernements, des institutions, des sociétés et des associations provenant de 23 grandes villes, régions et communautés de langues/cultures de 16 pays.